Génération Demain

Il faut savoir affronter en face l’échec de ce que l’on nomme aujourd’hui « libéralisme » et reconnaître que le concept a été dévoyé. La rhétorique du libre marché a débouché dans de très nombreux secteurs sur la disparition de la concurrence et l’apparition de monopoles planétaires aussi puissants que les États eux-mêmes. Pratiqué au nom de la liberté des hommes, ce libéralisme d’un nouveau genre  a exclu les plus faibles et les moins aisés de la propriété et a créé une armée de travailleurs précarisés et de chômeurs qui ne possèdent rien en propre, ne se voient offrir aucune perspective et n’ont rien à envier aux bataillons de prolétaires créés sous les régimes communistes. Face à ce « libéralisme », notre État providence a  aussi montré ses limites. En instaurant de trop fortes inégalités statutaires, il a progressivement transformé notre pays en une gigantesque mosaïque de castes à l’intérieur desquelles chacun défend ses « acquis sociaux », la plupart du temps au détriment de l’intérêt général. L’Etat, en devenant tentaculaire a peu à peu mis sous tutelle la société française tout entière et s’est substitué à la naturelle solidarité entre les gens.

Nous sommes convaincus que dans cette époque qui voit toutes nos certitudes se fragiliser, ces modèles anciens ne fonctionneront plus. Le moment est venu de penser différemment l’ordre des choses en prenant appui sur le potentiel que constituent les communautés civiles. Nous voulons promouvoir un nouvel acteur plus vivant que l’État et plus humain que le marché : la société elle-même.

Face aux mouvements puissants, profonds qui transforment notre monde, nous voulons porter
la vision d’une société réunifiée, qui promeut l’autonomie et dans laquelle les communautés civiles
 et citoyennes joueront un rôle majeur. Une société au sein de laquelle, loin de notre centralisme
historique, l’Europe et les territoires redeviendront notre avenir. L’Europe parce que
c’est là que se trouvent les clés de notre nouvelle influence dans le Monde ;
les territoires parce que c’est là que s’invente notre futur et notre MIEUX vivre.